X
Search results for:
No result found! Try with different keywords!
Users
Organizers
Events
Advertisement

Opening Bruno Sassarone

Advertisement

Opening Bruno Sassarone


La galerie MC2, présentera à partir du vendredi 15 avril 2016 une exposition consacrée au travail de Bruno Sassarone, photographe s’inscrivant dans le courant de la «Straight photography ». Son regard exceptionnel confère à ses œuvres un côté pictural abstrait ainsi que son rapport à la lumière.

Un peu d’histoire...
Initialement tournée vers l'industrie du portrait, la photographie a été reconnue en tant que pratique artistique en Angleterre. En 1857, l'exposition "Art Treasures" de Manchester a présenté des centaines d’épreuves photographiques aux côtés de peintures. L'aristocratie victorienne avait alors une prédilection pour les reconstitutions en costume des chefs-d'oeuvre de l'histoire de l'art. En 1869, Henry Peach Robinson publie "Pictorial Effect in Photography", traduit en français sous le titre "De l'effet d'art en photographie".
Par la suite, la photographie cessera progressivement d'être un art d'imitation pour devenir une discipline artistique à part entière. La pratique de la photographie se réfère alors au naturalisme, se conformant aux exigences de l'art du dessin, en termes de règles de composition, de choix des sujets, d’équilibre des valeurs et de puissance expressive des lignes.
En 1890, George Davison remporte un vif succès avec une image floue "The Onion Field" exposée par la Royal Photography Society. La primauté de la perception sur l'imitation, par une esthétique de l'effet (Fuzzy school) va inspirer le premier mouvement artistique photographique : le Pictorialisme. Les pictorialistes vont défendre la photographie comme moyen libre d'expression et développer un courant photographique autour de l'intention artistique.
Ce mouvement, présent dans les capitales européennes ainsi qu'aux Etats-Unis, a pour caractéristique de produire des épreuves floues au moyen d'optiques spécialement conçues pour un rendu spécifique et par des manipulations directes des tirages lors du développement ou des opérations chimiques expérimentales.
Parallèlement, autour d'Alfred Stieglitz, qui avait intégré le mouvement pictorialiste new- yorkais, va se former en 1903 le groupe Photo-Secession qui va rompre avec le pictorialisme, pour répondre aux critiques concernant les limites de l'intervention sur les épreuves photographiques et le non-renouvellement des sujets du pictorialisme.
Alfred Stieglitz lui-même photographie des objets réels dans lesquels il exprime simplement son regard de l'objet.
La Straight photography s’oppose au pictorialisme en tant qu’elle considère que le regard du photographe doit se concentrer sur les structures, les formes, la lumière, reconnues et saisies du monde réel, conduisant à une composition telle qu’aucun artifice ne sera requis au tirage.
Accueillie par l'ensemble des avant-gardes comme un médium susceptible d'expérimentations esthétiques radicales, la photographie devient un laboratoire des formes pour le **ème siècle.
C'est par l'intermédiaire des publications de la revue Camera Work, dirigée par Alfred Stieglitz, et plus particulièrement par les photos de Paul Strand, exposées en 1916 à la galerie "291" (New York), puis publiées dans les deux derniers numéros de la revue en 1917, que s'opèrent des modifications radicales dans les conceptions photographiques : les rajouts de matières ou autres interventions sur l'image (et même sur le négatif) sont désormais proscrits.
La photographie doit être une composition générée par l'œil du photographe et écrite par la lumière. Elle transcrit la réalité, mais possède sa propre spécificité plastique.
Loin des thèmes sociaux, les œuvres deviennent très graphiques, voire abstraites ; le moindre détail dans la chaîne de l'image photographique est scrupuleusement pris en compte.
Les photographes travaillent dehors en lumière naturelle tout comme en studio.
En 1932, Edward Weston fonde en compagnie de Ansel Adams et Imogen Cunningham, le Groupe F64, du nom de la plus petite ouverture photographique - celle qui donne une précision extrême dans l'image. Son credo sera la rigueur dans la composition et perfection dans le rendu des tirages : la rigueur des techniques photographiques produit une forme d'épuration visuelle de la réalité.
La Straight photography montre des points de vue surprenants, par des cadrages particuliers ou par le jeu de contrastes lumineux ; elle exprime une nouvelle esthétique de l'image, à caractère graphique, dynamique et expérimental.

C’est à cette exigence esthétique que répond la démarche de Bruno Sassarone dans les trois séries d’œuvres présentées à la Galerie MC2, Color Block, Manhattan et Lines.



Liked this event? Spread the word :

Map Galerie MC2, Rue Ernest Allard, 22, Brussels, Belgium
Loading venue map..
Questions or Comments? Post them here.
Event details from Report a problem

Are you going to this event?

Advertisement
Create an Event